Villes et Pays d'art et d'histoire
Le ministère de la Culture et de la Communication assure depuis 1985, dans le cadre d’un partenariat avec les collectivités territoriales, la mise en œuvre d’une politique de valorisation du patrimoine et de sensibilisation à l’architecture, concrétisée par l’attribution du label “ Ville ou Pays d’art et d’histoire ”.

Le label “ Ville ou Pays d’art et d’histoire ”, déposé à l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI), qualifie des territoires, communes ou regroupements de communes qui, conscients des enjeux que représente l’appropriation de leur architecture et de leur patrimoine par les habitants, s'engagent dans une démarche active de connaissance, de conservation, de médiation et de soutien à la qualité architecturale et du cadre de vie. Le terme de patrimoine doit être entendu dans son acception la plus large, puisqu’il concerne aussi bien l’ensemble du patrimoine bâti de la ville ou du pays que les patrimoines naturel, industriel, maritime, ainsi que la mémoire des habitants. Il s’agit donc d’intégrer dans la démarche tous les éléments qui contribuent à l’identité d’une ville ou d’un pays riche de son passé et fort de son dynamisme. Cette démarche volontaire se traduit par la signature d’une convention « Ville d’art et d’histoire » ou « Pays d’art et d’histoire », élaborée dans une concertation étroite entre le Ministère de la Culture et de la Communication (Directions Régionales des Affaires Culturelles et Direction Générale des Patrimoines) et les collectivités territoriales. Elle définit des objectifs précis et comporte un volet financier.
 
Les Villes et Pays d'art et d'histoire constituent un réseau national qui permet l'échange des expériences les plus innovantes. En Limousin, comme le Pays Monts et Barrages, le Pays Vézère Ardoise, le Pays des Hautes Terres Corréziennes et de Ventadour et la Ville de Limoges bénéficient du label « Villes et Pays d’art et d’histoire ».
 
 

Pour en savoir plus : site internet des Villes et Pays d’art et d’histoire

Retour