Retour sur les Journées Mondiales des Zones Humides
A la découverte des zones humides du bassin du Lauzat

Le samedi 6 février 2016, sous le soleil et à l’occasion de la journée mondiale des zones humides, un groupe de 35 marcheurs a parcouru le bassin versant du ruisseau de Lauzat sur la commune de Beaumont-du-Lac. La marche a commencé par le tour du site des « Rédoudaudas », géré par le Conservatoire d’espaces naturels du Limousin en concertation avec l’Office National des Forêts. Ce site, situé au cœur du bassin versant était autrefois une pâture des troupeaux appartenant aux habitants du village de Pert. À partir des années 70, ce site fut délaissé et a commencé à se boiser. Pourtant, lorsque le Pays Monts et Barrages et le CEN Limousin ont découvert ce site, la biodiversité liée aux pâtures humides ouverte était encore présente et ne demandait qu’a reconquérir le site. La solution la plus adaptée pour cette reconquête et pour l’économie locale était de restaurer ce site par la création de clairière et la remise en place d’enclos. Depuis 2012, le Pays et le CEN Limousin ont restauré les berges et réalisé les travaux nécessaires : pose de clôture, de passerelles et d’abreuvoirs et création de mares. Un jeune éleveur de Nedde y fait désormais pâturer ses troupeaux pendant la période estivale. Les zones humides des Rédoudaudas sont réintégrées dans l’économie agricole, elles retrouvent peu à peu leurs allures d’antant avec une faune et une flore remarquables.

Ensuite, le groupe a pris un peu de hauteur pour rejoindre le village de Pert et la passe à poissons construite par le chantier d’insertion Monts et Barrages environnement du Relais Infos Services dans le cadre du programme Sources en action. Cette passe à poissons a été imaginée et dimensionnée par le PETR, financée par l’Europe, la Région Limousin et l’Agence de l’Eau Loire Bretagne.  Elle permet aux truites du ruisseau de Champagnat de regagner leurs zones de reproductions (nommées « frayères ») à l’amont.

À Neuvialle chez Vincent Gerbaud, les marcheurs ont pris un casse croûte bien mérité dans l’ambiance d’une grange surplombant une étable abritant un troupeau de vaches limousines. Ce sont celles qui broutent l’été aux Rédoudaudas.

C’est donc chez cet agriculteur que la petite randonnée s’est poursuivie. La visite des aménagements agricoles a commencé par la présentation de la prise d’eau des abreuvoirs et s’est poursuivie au fil des conduites qui empruntent les anciennes lèves d’irrigation des prés. Les randonneurs ont pu apprécier la qualité de l’eau alimentant les deux abreuvoirs ainsi que l’installation des clôtures protégeant le ruisseau du piétinement des troupeaux. En descendant le ruisseau de Neuvialle, les marcheurs pouvaient traverser le ruisseau grâce à des passerelles à vaches et découvrir des descentes aménagées (abreuvoir sur le ruisseau stabilisé par des empierrements). Ces travaux ont pu voir le jour grâce au volontariat de cet éleveur, la technicité apportée par le Réseau Zones Humides du CEN Limousin et les aides financière du PETR du Pays Monts et Barrages, de la Région Limousin et de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne.

Retour